Séjour à Arbollé du 05/02 au 05/03/2018

Il s’agissait d’un séjour de reprise de contact avec les autorités élues en 2016 (cf TAM TAM N° 25 de août 2017 page 9)

En fin 2015, un rapide séjour privé nous a permis de revoir les amies et amis en passant 4 jours à Arbollé. Nous avions rendu visite au Préfet en place pendant la transition et, bien sûr, au Chef le Naaba Koom – 2016-2017 furent sans voyage suite aux évènements survenus au Burkina Faso. Puis début 2018, se décide un séjour presque au forceps, sachant que nous ne pourrons plus loger dans la maison du douanier, désormais occupée par les abbés de la paroisse nouvellement créée. Pas possible d’imaginer un va et vient quotidien entre Ouagadougou et Arbollé. Finalement, Monsieur le Maire nous prête sa maison. Ouf. Donc, 4 personnes s’en vont : Estelle, Maryline, Michel, et moi-même, Président.

En aval, j’étais en contact avec Monsieur le Maire pour décider de notre mission sur place. Il est donc décidé de construire des latrines pour une école dépendant d’Arbollé, dans la Commune de Yarbilla, à 7/8 km du centre de Arbollé.

A notre arrivée à Arbollé, nous sommes reçus par Monsieur le Maire Boureima Ouédraogo, lui ayant demandé une grande simplicité vis-à-vis de notre arrivée.

Le courant passe ; il est très direct – cela nous surprend mais nous convient bien-. En substance, la phrase qui nous frappe « je donne toujours une chance, jamais deux » au sujet d’une situation locale. Il nous présente son équipe, enfin ceux présents. Plutôt des jeunes 30-35-37 ans au maximum. Nous saluons 2 adjoints dont un qui nous sort : « le disant mort se porte bien » – Ouille : problème !!! explication : dans le TAM TAM 25, nous parlions du décès du 1er adjoint ; erreur, c’était le 1er adjoint de l’ancien conseil ; comme quoi, nos revues rétaises sont très bien scrutées.

Le lendemain, visite au Nabaa Koom qui nous reçoit sous la paillotte dans sa cour. Puis, visite au Préfet. Nous avions en tête la jeune femme vue sur des photos et surprise, c’est un monsieur nommé il y a quelques mois.

Puis, visites à la maternité, au dispensaire, à l’académie, aux écoles, etc..

Nous recevons Boukaré, le responsable constructions, qui nous présente le projet latrines. Nous prenons RV pour le lendemain pour implantation des latrines en 2 blocs de 3 – Et ça roule – A peine implanté, les équipes interviennent et creusent la latérite rouge. Boukaré nous nomme responsables du chantier avec mission de le
tenir au courant de l’avancement, et 8 jours après notre départ, ce chantier sera achevé et correctement.
De leur côté, Maryline et Estelle prospectent les écoles, collationnent les contacts, font des états de situation.

De l’avis unanime, quelle faveur que ce séjour là, et il ne s’agit pas de repos.. mais également d’un retour avec une immense clarté en tête sur le quotidien d’Arbollé à ce jour.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s